Je vous propose ici des textes de toute sorte: des nouvelles littéraires inédites, des contes métaphoriques, des compte-rendus de lecture, des articles sur des sujets touchant au bien-être. Vous êtes invité(e)s à me laisser vos commentaires.

 

Nouveauté: Accompagnement à distance par téléphone ou vidéo

En cette période difficile où chacun de nous doit faire des efforts pour se préserver et éviter la propagation de COVID 19, nous sommes appelés à limiter nos déplacements.  Néanmoins, nous pouvons ressentir le besoin, la nécessité de nous faire accompagner pour travailler sur notre ressenti du moment ou sur un projet qui nous tient à cœur.  Je vous propose un accompagnement à distance par téléphone ou Skype, messenger ou Whatsapp.  Ces séances seront facturées au prix de 50 euros pour une durée allant de 45 minutes à une heure.

Pour prendre rendez-vous, merci de cliquer ici et de préciser la date et l'heure souhaitées ainsi le sujet de votre accompagnement.

0 commentaires

10 questions clés pour réussir sa retraite

Les années s’envolent en emportant au passage votre jeunesse. Votre énergie, elle, est toujours présente. Vous avez la cinquantaine passée et vous sentez bouillonner en vous l’envie de vivre, de partager encore longtemps des moments heureux avec vos proches. Les enfants avancent bien dans leurs études sauf peut-être le petit dernier qui ne sait toujours pas ce qu’il veut. Encore quelques années de dur labeur et ce sera la retraite. Vous avez dit  « dur » ? Peut-être pas. C’était dur avant ! Quand vous restiez tard au boulot parce qu’il y avait du travail et aussi … pour être tranquille et éviter les discussions sans issues avec votre ex-conjoint. Mais en ce moment, tout va plutôt bien. Votre compagne est charmante et votre famille recomposée semble harmonieuse mise à part les prises de tête entre votre compagne et son ex concernant la garde de leur petite dernière qui n'est plus si petite que ça d'ailleurs!  Vous avez des missions tranquilles, importantes certes mais pas urgentes.  Vous pensez de plus en plus à la retraite même si vous ne remplissez pas les conditions pour être éligible au prochain plan de départ en préretraite que prépare votre employeur.  Au meilleur des cas, vous partirez dans 5 ans, au pire, dans 7 ou 8 ans. Je vous fais confiance pour réaliser tous les calculs financiers et les estimations des montants que vous allez toucher en fonction de l’âge auquel vous partirez. Avez-vous pensé à la préparation « psychologique » qui conditionnera la réussite de votre retraite ?

Voici quelques questions  qui vous aideront à aborder sereinement votre retraite.

1)      Quel est mon loisir préféré, celui qui me détend et me permet d’être « zen » ?

2)      Ai-je une passion en dehors de mon travail ? Qu’est-ce que j’aimais faire dans ma jeunesse et que j’ai arrêté par manque de temps ? Y-a-il une activité de rêve que je n’ai jamais pu pratiquer faute de temps ? Y-a-il un voyage qui me tente mais qui nécessite de disposer d’au moins un mois devant soi ?

3)      En dehors de mon travail, quelles sont les compétences que tout le monde me reconnaît mais que je n’ai jamais pu exploiter à fond ?

4)      En dehors des collègues, quelles sont les « amis » que je connais depuis plus de 5 ans et que je revois régulièrement au moins une à deux fois par an ? Où en est ma vie sociale ?

5)   Qu’est-ce qui est important pour moi dans la vie ? La famille ? La santé ? Le bien-être ? Le confort matériel ? Le partage ? La solidarité ? Le plaisir intellectuel ?  

6)      Où en sont mes relations avec mes parents, ma fratrie, ma famille élargie ?

7)      Est-ce que l’idée de devenir un jour « grand parent » me réjouit ? Quel genre de « grand parent » j’aimerais être ?

8)      Où en est ma vie associative ? Quelles sont mes envies dans ce domaine ?

9)      Quels sont les 10 évènements qui ont marqué ma vie d’adulte ? Comment les avais-je abordés ? Quelles émotions remontent en moi quand je les évoque ? Quelles sont les leçons que j’en ai tirées ?

10)   Qui suis-je vraiment ? Quels sont les principaux traits de mon caractère ? Quelles injonctions ont fait de moi l’adulte que je suis ? (Exemples d’injonctions : sois fort, sois gentille, fais vite, sois parfait …). Quelles sont les croyances qui sous-tendent mes actions, mes décisions ?

Cette liste n’est pas exhaustive. Elle a pour objectif de vous faire entrevoir le travail que vous devez effectuer sur vous pour vivre » une retraite sereine et heureuse. Certaines de ces questions nécessitent de vous faire accompagner par un professionnel du développement personnel.

 

Eugène Mpundu, Coach de vie. 

0 commentaires

Les distorsions cognitives, ces ennemis qui nous veulent du bien !

Photo by Austin Distel on Unsplash
Photo by Austin Distel on Unsplash

« Mon collègue de bureau est soucieux depuis quelques jours. Il n’est pas comme d’habitude. Il ne vient plus au coin café avec tout le monde. Il y va en décalé et s’y retrouve tout seul. Le matin, il fait sa tournée de bises et de poignées de main comme l’exige l’usage ici dans notre entreprise mais on sent bien qu’il ne va pas bien.  Lui qui aime bien « claquer » ses bises, il se contente de tendre la joue. Et ses poignées de main sont molles et humides. Je n’ose pas lui demander ce qui ne va pas. Je suis sûr qu’il va m’envoyer bouler. L’état de santé de son petit dernier qui était malade la semaine dernière a peut-être. Ou peut-être sa compagne qui doit faire encore des siennes, elle qui refuse d’aller sceller leur union devant monsieur le maire malgré leurs dix ans de vie commune et la naissance du petit il y a cinq ans. Non, je ne vais rien lui dire, je vais attendre qu’il vienne me parler ! Si ça se trouve, c’est à moi qu’il en veut à cause du projet PIGALE15. Il n’a peut-être pas digéré le fait de ne pas être affecté sur ce projet phare… Je suis sûr qu’il nous couve un burn-out ! » 

Ami lecteur, que vous inspire ces pensées ? Le titre de cet article vous a certainement mis sur la piste. Il s’agit d’une distorsion cognitive. Selon Berk, le père  de la psychothérapie cognitivo-comportementale, les distorsions cognitives sont des façons de traiter l'information qui résultent en erreurs de pensée prévisibles ayant souvent pour conséquence d'entretenir des pensées et des émotions négatives.  Elles sont souvent à la source de dépression et d’anxiété. Elles nous empêchent aussi parfois d’avoir des relations harmonieuses avec notre entourage familial, social ou professionnel.

Berk a identifié six distorsions cognitives (source : http://www.psychomedia.qc.ca) :

La pensée « tout ou rien » ou « noir ou blanc » : Penser de façon dichotomique (polarisée) sans nuance : tout ou rien, noir ou blanc, jamais ou toujours, bon ou mauvais…. Il n'y a pas de place pour le gris. Par ex., se voir comme un raté suite à une mauvaise performance. Cette distorsion est souvent présente dans le perfectionnisme.

L'inférence arbitraire (conclusion hâtive) : Tirer des conclusions hâtives (habituellement négatives) à partir de peu d'évidence. Par ex., la lecture de la pensée d'autrui consiste à inférer les pensées possibles ou probables d'une personne ; l'erreur de prévision consiste à prendre pour des faits des attentes sur la tournure des événements.

La sur-généralisation : Tirer une conclusion générale sur la base d'un seul (ou de quelques) incident(s). Par ex., si un événement négatif (tel qu'un échec) se produit, s'attendre à ce qu'il se reproduise constamment.

L'abstraction sélective (ou filtre) : Tendance à s'attarder sur des détails négatifs dans une situation, ce qui amène à percevoir négativement l'ensemble de cette situation.

La dramatisation et la minimisation : Amplifier l'importance de ses erreurs et ses lacunes. Considérer un événement désagréable mais banal comme étant intolérable ou une catastrophe. Ou, au contraire, minimiser ses points forts et ses réussites ou considérer un événement heureux comme banal.

La personnalisation : Penser à tort être responsable d'événements fâcheux hors de son contrôle ; penser à tort que ce que les autres font est lié à soi.

 Que faire quand vos pensées commencent à partir en vrille ? Prendre deux ou trois respirations profondes et diriger le projecteur de son esprit sur autre chose.  C’est l’occasion de pratiquer une petite méditation courte sur la respiration. Elle dure 10 minutes et peut se pratiquer dans la salle « zen » de votre entreprise pendant la pause de midi ou par beau temps dans le parc attenant à lieu de travail, ou peut-être aussi dans les transports en commun. La méditation de pleine conscience aide à se libérer de ses distorsions cognitives qui finissent par faire notre malheur même si au départ elles sont là pour « compenser » un manque… Je partagerai dans un prochain article les questions à se poser quand on se surprend en pleine distorsion cognitive. Et attention ! Les distorsions cognitives sont très souvent à l’origine de croyances limitantes qui nous empêche d’aller de l’avant !

Eugène Mpundu, Coach de Vie.

 

info@moncoacheugene.fr

0 commentaires

Non, merci. Pas le temps !

Photo de Kevin Ku on Unsplash.com
Photo de Kevin Ku on Unsplash.com

« Non, je n’ai pas le temps. J’aimerais bien le faire mais franchement je n’ai pas le temps. J’aimerais bien pratiquer un peu de sport le matin, mais je n’ai pas le temps. Le soir, je n’ai pas le temps non plus. Et la méditation, c’est quelque chose qui m’intéresse depuis longtemps. J’ai lu beaucoup de bouquins sur le sujet. Je sais tout le bien que cela me ferait, mais je n’ai pas le temps, je n’ai vraiment pas le temps. Et la cohérence cardiaque ? Oui, je sais, son efficacité n’est plus à démontrer en ce qui concerne la régulation du stress mais où diable veux-tu que j’aille trouver le temps de la pratiquer ? Je suis overbooké. Je prends le train de 6h50 qui me fait arriver à 7h30 au boulot. Avant tout le monde. Je sais bien que ce n’est pas mon tour de checker la mailbox dans laquelle les clients nous envoient leurs réclamations mais comme j’arrive le premier, j’y jette tout de même un œil, des fois qu’il y aurait des sujets qui me concernent. Et puis les autres collègues arrivent et ils vont tous au coin café papoter. Et qui répond aux appels téléphoniques pendant ce temps, c’est bibi ! Je me demande bien ce qu’ils feraient sans moi !  Et toutes ces réunions qui s’enchaînent, celles où je suis invité et celles où je me fais inviter juste pour être au courant de ce qui se dit ! Et vous savez quoi ? Vous connaissez les fameuses pratiques de Hal Elrod, le mec qui dit qu’il faut se lever tôt pour réussir sa vie professionnelle, je les connais ces pratiques. Je n’ai pas lu son livre. Pas le temps. Et en plus c’est en anglais. Il dit qu’il faut se lever tôt. C’est ce que je fais déjà mais c’est pour attraper le premier train, celui où il n’y a pas beaucoup de monde. Il parle de méditation, de visualisation de ce que l’on veut devenir et de répétition d’affirmations positives  pour conditionner son cerveau, des lectures de livres pour s’instruire, d’écrire des idées, de tenir un journal et de pratiquer un peu de yoga le matin ! Mais il est fou ce mec ! Si je consacre ne serait que dix minutes à chacune des activités qu’il préconise, cela me prendra au minimum une plombe ! Et où trouverai-je cette putain de plombe ? Je rentre toujours tard du boulot. Et pourtant j‘ai fait des efforts à ce sujet. Je quitte le bureau à 18h30 maintenant. C’est un peu mieux qu’avant. Quand j’arrive chez moi, j’ai juste le temps de manger rapidement et de me connecter pour jouer en réseau sur mon ordi équipé spécialement pour cela. Eh oui, que vous voulez-vous, j’ai beau approcher les 45 balais, je suis de la génération « jeux vidéo ». Depuis que ma femme est partie, je passe de plus en plus de temps sur mon ordi, à la maison. Quoi ? Le temps ? Mais ce n’est pas pareil. J’ai besoin de jouer pour déstresser, pour me détendre. C’est quand même mieux que de picoler comme Martin, non ? Il m’arrive parfois de m’endormir sur mon joystick. Mais tout va bien. Ne vous inquiétez pas pour moi ».

Photo by Alexander Andrews on Unsplash.com
Photo by Alexander Andrews on Unsplash.com

Etes-vous vraiment certain que tout va bien ? Si vous vous reconnaissez partiellement ou totalement dans ce qui précède, il ne vous reste qu’une chose à faire avant qu’il ne soit trop tard : PRENDRE LE TEMPS DE CONSULTER UN COACH DE VIE.

 

Eugène Mpundu, Coach de vie.

info@moncoacheugene.fr

 

Thionville, 30/08/2019

0 commentaires

Les dangers de la cigarette électronique

© shutterstock
© shutterstock

Une nouvelle étude vient de montrer des changements dans la fonction cardiovasculaire après le vapotage des e-liquides (c’est comme cela que l’on nomme les liquides utilisées dans les cigarettes électroniques), mais dans ce cas, ces liquides ne contenaient même pas de nicotine.

L'étude, publiée ce mardi (20 août 2019) dans la revue Radiology, conclut que le vapotage affecte temporairement la fonction des vaisseaux sanguins chez les personnes en bonne santé. À l'aide de l'IRM, des changements ont été constatés dans le flux sanguin dans l'artère fémorale de la jambe après une seule utilisation. Les chercheurs n'ont pas pu déterminer quel produit chimique pourrait être responsable des changements qu'ils ont observés.

"Après quelques minutes, tout se normalise. On pourrait dire, gros problème, rien ne se passe », a déclaré l'auteur de l'étude Felix W. Wehrli, professeur de sciences radiologiques et de biophysique à l'Université de Pennsylvanie Perelman School of Medicine.

« Mais si quelqu'un vapote régulièrement », a poursuivi Wehrli, il est possible qu'avec le temps, les choses ne reviennent pas à la normale aussi facilement. Les changements que son équipe a mesurés chez 31 personnes, qui n'avaient jamais vapoté ou fumé, reflètent les mêmes processus ... connus pour être à l'origine des étapes dans le développement de la maladie cardio-vasculaire, y compris l'athérosclérose. Mais cela prend des années à se développer, a-t-il ajouté.

L'étude est l'ajout le plus récent à une prolifération de recherches visant à mesurer l'impact des cigarettes électroniques sur le cœur, les vaisseaux sanguins, les poumons et le cerveau. Mais les experts disent que la recherche n'en est qu'à ses débuts, se déroulant souvent en laboratoire ou chez les animaux.

Une étude menée en mai, par exemple, a révélé que les saveurs de la cigarette électronique avaient des effets toxiques -- y compris une survie cellulaire plus faible et des signes d'inflammation accrue -- sur un type de cellule cardiovasculaire en laboratoire.

"L'utilisation des e-cigarettes est en augmentation et les données démontrant un préjudice potentiel …sont également en croissance » ont déclaré les médecins de l'Université du Massachusetts Medical School dans un commentaire publié en même temps que l'étude de mai. « En plus des effets nocifs de la nicotine, les additifs sont une source potentielle de problèmes de santé vasculaire et sont placés de manière disproportionné chez les jeunes.»

Alors que les experts ont longtemps soupçonné que le vapotage pose moins de risques pour la santé que de fumer des cigarettes, les médecins ont écrit que «peu de choses sont connues sur la toxicité potentielle» des arômes, des particules des métaux lourds et d'autres composants utilisés dans les  cigarettes électroniques.

"Personne ne sait ce que les conséquences du  fait d’inspirer et d’expirer le propylène glycol et la glycérine dans les aérosols sur le poumon humain. C'est une expérience, franchement, " a déclaré le Dr Robert Jackler, fondateur de Stanford Research Into the Impact of Tobacco Advertising, lors d'une audience au Congrès le mois dernier. « Nous saurons les résultats dans quelques années», a-t-il dit.

Jackler a déclaré qu’un certain nombre de produits chimiques utilisés par l'industrie de la saveur des cigarettes électroniques peuvent être sûrs lorsqu'ils sont absorbé par l'intestin, mais nous ne savons pas encore l'impact qu'ils peuvent avoir sur les poumons sur une longue période de temps.

« Il n'y a aucun doute dans mon esprit que le vapotage est plus sûr que le tabagisme conventionnel, » Jackler a dit, « mais cela ne signifie pas que c'est sûr. »

 

Source :

https://www.msn.com/en-us/health/health-news/e-cigarettes-change-blood-vessels-after-just-one-use-study-says/ar-AAG4sRl

 

 

0 commentaires