La retraite, ma nouvelle vie

Vous êtes à 2 ou 3 années de la retraite et vous vous dites : j’ai le temps de me préparer. Beaucoup de gens considèrent le départ à la retraite comme une fin. Certaines personnes utilisent l’expression « tomber en retraite » comme si on tombe malade ! Oui, c’est vrai, la retraite est une fin. C’est la fin de votre vie professionnelle et en même temps c’est le début d’une nouvelle étape dans votre vie. Il ne tient qu’à vous que cette étape soit heureuse, épanouissante et enrichissante. Pour que cela soit vraiment le cas, vous ne pouvez pas vous épargner un travail sur vos VALEURS.

Explorez vos valeurs pour savoir qu’est-ce qui est vraiment important pour vous est capitale pour passer une retraite « paisible ». Pendant ces quarante années ou plus d’activité professionnelle, votre vie a évolué, vous avez fondé une famille avec votre conjoint(e), vous avez construit ou acheté votre logement pour abriter votre foyer, vous avez acquis des biens matériels  nécessaires pour votre confort matériel. Vous avez tout cela. Et maintenant ?

Vous aurez bien compris que nous ne parlons pas ici des valeurs mobilières ou autres biens et objets de valeur que vous avez accumulés. La notion de valeur peut-être définie de plusieurs façons. Prenez n’importe quel dictionnaire et vous serez surpris par le nombre de définitions du terme « valeur ». Il y en a une qui me semble intéressant à retenir car il correspond bien au propos de cet article : « Caractère, qualité de ce qui est désiré, estimé parce que donné et jugé comme objectivement désirable ou estimable ». Une valeur est donc un choix déterminant qui guide une personne dans tous les aspects de sa vie.  Elle influence votre conduite et vos décisions. Connaître ses valeurs est important pour mener une vie « congruente ».  Une valeur est différente d’une qualité dans le sens où elle est plus déterminante que cette dernière. Prenons un exemple : si le « courage » est une valeur importante pour vous, cela signifie qu’au-delà d’être courageux vous-même, vous opterez pour des solutions qui mettent en avant cette qualité.

Une fois que vous avez fait l’inventaire de vos valeurs et que vous les avez hiérarchisées, il vous reste à évaluer leur niveau actuel de satisfaction et le niveau que vous souhaitez atteindre pour vous estimer « heureux » Par exemple, si vos valeurs sont : l’autonomie,  la solidarité, le plaisir intellectuel, le bien-être et la famille, vous pouvez les classer par ordre d’importance et obtenir la liste suivante :

  • Famille
  • Bien-être
  •  Autonomie
  •  Solidarité
  • Plaisir intellectuel. 

Si vous votre valeur « famille » est en tête de liste, vous n’allez certainement pas aller passer votre retraite à 400 km de vos enfants et vos petits-enfants. Après ce travail d’évaluation, il vous reste à définir les projets relatifs à la satisfaction de chacune de vos valeurs.

Quand vous serez à la retraite, la non-satisfaction de vos valeurs générera certainement un mal-être perceptible, un mal-être que vous avez tenté de dissimuler tant bien que mal  durant toutes ces années par un investissement excessif dans votre travail. La promiscuité avec votre conjoint(e) va également provoquer certaines remises en question.

Vous pouvez vous en sortir tout(e) seul(e) à l’aide de certains ouvrages qui traitent des valeurs. Vous pouvez aussi faire le choix de vous faire accompagner par un coach de vie certifié. Plutôt vous débuterez ce travail mieux vous vous sentirez quand l’heure viendra.

 

Eugène Mpundu, Coach de vie certifié. info@moncoacheugene.fr - +33 7 89 84 21 12

Photo by Aaron Burden on Unsplash

Écrire commentaire

Commentaires: 0